Thermographie

Thermographie : un procédé éprouvé – une nouvelle analyse

DEFECTOVISION IR rend les défauts à la surface du matériau visibles à l'œil nu, et ses images thermiques fournissent des informations sur leurs dimensions et leur profondeur. Cela permet de réduire au minimum les traitements post-production coûteux. Le contrôle par thermographie infrarouge couvre près de 100 % de la surface du matériau et fonctionne sans contact.
Avec DEFECTOVISION IR, la pièce contrôlée passe à travers une bobine à induction tandis que sa surface est chauffée. Quatre caméras infrarouge détectent la distribution thermique du matériau. Les défauts exposés causent une élévation locale de la température, dont l'amplitude dépend de la taille du défaut. Les données numériques sont analysées par l'électronique de contrôle, qui détermine automatiquement la position exacte et la catégorie du défaut.
Comme la distribution des températures mesurées à la surface de la pièce contrôlée dépend également de l'état de celle-ci, la pièce contrôlée est humectée avant d'être chauffée. Cela garantit une grande uniformité et une augmentation du degré d'émission, ce qui est important pour la mesure de la température, et assure la reproductibilité des résultats du contrôle.
Avec ce nouveau principe de contrôle breveté de FOERSTER, chaque point de la surface est contrôlé plusieurs fois. Cela permet de décider si le signal de contrôle indique un réel défaut du matériau, ou s'il s'agit d'une anomalie.