Archéologie

Compétence spécifique

Selon l'adage bien connu, il faut connaître le passé afin de bâtir pour l'avenir. Mais comment pouvons-nous comprendre les cultures et époques du passé alors que la plupart des sites n'existent plus et ne sont plus observables à l'œil nu ? Le géomagnétisme permet d'explorer le sol sans le détruire à l'aide de magnétomètres équipés de capteurs Förster très sensibles. Les modifications de la structure du sol et les corps étrangers enfouis dans le sol ont une influence sur le champ géomagnétique. Des mesures précises permettent de déceler ces perturbations même après plusieurs siècles. On peut par exemple visualiser les contours d'anciennes maisons ou le tracé d'une rue. Des sites d'habitation historiques et préhistoriques peuvent être cartographiés grâce à une analyse logicielle précise afin de planifier des fouilles.

Découvrez ci-dessous les projets passionnants qui ont été réalisés avec l'aide de capteurs FOERSTER :

 

 

Exemples d'application

Stonehenge

Chaque année, des milliers de touristes se rendent dans le sud de l'Angleterre pour contempler la célèbre enceinte de pierres levées de Stonehenge. On sait aujourd'hui que ces mégalithes cachent bien plus que ce qui est visible à l'œil nu, c'est-à-dire que ce site se trouve au centre de plusieurs centaines de tombes.

Le « Stonehenge Hidden Landscapes Project » a exploré le sous-sol autour de Stonehenge pendant quatre ans. Cette étude de l'Université de Vienne en collaboration avec l'Université de Birmingham a révélé de nouvelles connaissances passionnantes et a pu mettre en évidence des vestiges archéologiques cachés dans le sol.

Les nombreuses explorations du sol effectuées dans le cadre de ce projet ont entre autres utilisé des sondes CON 650 de FOERSTER afin d'examiner les différentes structures souterraines à l'aide du géomagnétisme. Ces sondes peuvent être fixées sur un support, et être portées à la main ou bien montées sur un chariot. Cela permet de couvrir de grandes surfaces rapidement et de façon exhaustive.

Le géomagnétisme et d'autres procédés ont permis entre autres de découvrir un deuxième Stonehenge et de visualiser de nombreux autres monuments auparavant ignorés autour de ce cercle de pierres.

 

 

Hertfordshire Archaeology Project
  L'archéologie est une entreprise qui demande souvent beaucoup de temps et d'argent, c'est pourquoi cette science dépend de passionnés qui explorent les traces cachées du passé pendant leurs loisirs.

 

Un groupe de ces archéologues amateurs enthousiastes s'est formé en 2013 dans le sud de l'Angleterre, dans la région du Hertfordshire, pour rechercher des vestiges de l'âge du fer et de l'époque romaine, équipé entre autres de magnétomètres FOERSTER.

Le groupe a beaucoup grandi depuis et a déjà pu explorer de nombreux sites et faire des découvertes intéressantes. Le groupe emporte toujours son FEREX monté sur roues et équipé de plusieurs capteurs FOERSTER. Il permet de cartographier une grande surface rapidement et facilement. Dans le petit village de Willington, où quelques bâtiments du Moyen Âge ont été préservés, le FEREX  a permis de retrouver une ancienne rue ainsi que la position de plusieurs puits de canalisation. La carte laisse même voir un vieil étang qui a été remblayé.

La prospection et les données d'analyse ont fait l'objet d'un suivi scientifique par l'Institut d'archéologie du University College London (www.ucl.ac.uk/archaeology). Le Hertfordshire Archaeology Project contribue à peindre une image passionnante d'un temps révolu.

Pour obtenir de plus amples informations sur Hertfordshire Archaeology Project, veuillez consulter le lien suivant : www.hertsgeosurvey.wordpress.com